Les outils du fromager #1

À la crèmerie lyonnaise vous croiserez sûrement de drôles d’outils dont vous vous demanderez l’utilité. Pourquoi le fromager utilise-t-il tantôt un couteau, tantôt un fil, pour couper un morceau de fromage ? Parmi ses nombreux outils, on vous explique à quoi servent ceux que vous verrez le plus souvent à la fromagerie.

Les outils de la Crèmerie lyonnaise

Couteau à double manche et lame droite

C’est un couteau imposant qui se tient de chaque côté de la lame grâce à son bien nommé double manche. Votre fromager utilise quotidiennement le couteau à double manche et lame droite. Cela lui permet d’avoir plus d’appui lorsqu’il coupe un fromage à pâte dure. En mettant du poids sur la lame, la coupe est franche et nette.

Couteau à double manche

Fil à fromage

Pour une précision impeccable le fil à fromage est l’outil indispensable de précision. Il permet au fromager de couper de façon très nette, un morceau de Comté par exemple. Il se positionne selon l’épaisseur de fromage souhaitée. Le fromager tire ensuite à lui, les deux poignées en bois pour réaliser la coupe.

Fil à fromage

Lyre à fromage

La Lyre est intéressante pour les fromages à pâte molle, ou dont la texture est fragile. Le délicat Brillat savarin se découpe à l’aide de cet ustensile. Mais également certains fromages à pâte persillée, qui peuvent être friables ou collants sur un couteau classique.

la Lyre

Roquefortaise

La Roquefortaise, comme son nom le laisse entendre, est spécialiste de la découpe des fromages bleus (cours de rattrapage ici). Grâce à cette guillotine, vous obtiendrez de fines tranches qui préservent toute la finesse des pâtes persillées. Il suffit d’un coup de pression sur la poignée pour tailler une part impeccable de bleu, quelle que soit son épaisseur.

Roquefortaise

Girolle

Bien évidemment, l’outil de compétition spécifique pour obtenir les délicates fleurs de tête de moine, est la girolle. Mais ça vous le saviez déjà ( cf « À la découverte des fromages Suisse » ). On appelle fleurs ou rosettes les délicats morceaux de fromage obtenus à l’aide de cet appareil. On retrouve aussi la Girolle en version électrique : la Rosamat.

la Rosomat (Girole à Tête de Moine)

Poignard

Enfin, à quoi sert le petit couteau pointu à la poignée rondouillette, qu’on nous sert avec tous les plateaux de dégustation de fromages ? Son nom, c’est le poignard, il était uniquement utilisé pour le Parmesan à son origine. Car, en piquant sa pâte compacte, on obtient des brisures de fromages pour en faciliter la dégustation. Depuis, le poignard est aussi utilisé pour la Mimolette.

le poignard

Des outils il y en a plein d’autres évidemment, rendez-vous au prochain article pour tous les découvrir !

Vous avez apprécié en apprendre plus sur l’univers de la Crèmerie lyonnaise ? Approfondissez vos connaissances avec nos autres articles et dégustez les fromages mis en lumière au 11 rue Mgr Lavarenne 69005 Lyon.

Suivez nous sur Facebook
Suivez nous sur Instagram

2 commentaires sur « Les outils du fromager #1 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :